Accueil | Actualités | Comment se passent les travaux ?

Comment se passent les travaux ?

Sur les premiers secteurs programmés par le Syndicat Mixte Doubs THD (Vaux-et-Chantegrue, Grobois et alentour, Les Fins…), des travaux de déploiement du futur réseau FTTH sont en cours et vont encore s’intensifier dans les semaines à venir.

Comment le réseau en fibre optique est-il concrètement déployé par le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit ?

Dans la plupart des cas, les travaux de pose sont assez peu visibles pour les riverains et emploient des moyens qui n’occasionnent que peu de gêne pour les usagers (camions nacelles, fourgonnettes…).

La fibre optique sera majoritairement déployée, soit en aérien,  par réutilisation de poteaux existants (poteaux bois télécom et poteaux béton ou bois du réseau de distribution public d’électricité), soit en souterrain en passant par des conduites enterrées existantes où transite l’actuel réseau téléphonique en cuivre.

Dans certains cas, mais uniquement en cas de stricte nécessité, liée notamment à l’impossibilité technique de partager des poteaux existants (surcharge liée à la fibre optique non acceptable ou poteaux équipés de transformateurs électriques), de nouveaux poteaux seront ponctuellement installés à côté de ceux déjà en place.

Sur certains tronçons dépourvus de modes de cheminement préexistants pour le déploiement de la fibre ou pour des liens de collecte spécifique, de nouvelles infrastructures souterraines seront créées par le Syndicat (tranchées, chambres télécom, fourreaux…). Le recours à des travaux de génie civil souterrain en propre n’est prévu qu’en dernier ressort au vu des coûts associés importants et des incidences sur le domaine public (routes, rues, places…).

Avant de pouvoir intervenir sur le terrain, de nombreuses phases préparatoires sont à satisfaire en amont : il s’agit de recenser précisément l’ensemble des locaux (résidences, entreprises…) d’une zone de déploiement donnée, d’obtenir les accords d’utilisation des propriétaires de fourreaux et poteaux (Orange), les permissions d’occupation du domaine public (surplomb ou enfouissement), les autorisations d’urbanisme pour les armoires et bâtiments préfabriqués qui formeront les nœuds de réseau… Pour information, les premières études ont démarré en juillet 2014.


Quelques photos des travaux en cours (source : SMIX Doubs THD / Safege)

 

 Déploiement aérien à Grosbois


  

Déploiement en souterrain à Grosbois

  

Travaux de génie civil à Ougney-le-Bas


Déroulage de câble à Vaux-et-Chantegrue

  

Travaux préparatoires à la pose d’une armoire PM – Les Fins

  

Implantation d’un nouveau poteau pour la fibre optique - Ougney